L’huile de CBD : est-ce légal ?

Tout ce qui est huile essentielle est très sollicité en ce moment. En effet, ces traitements, considérés comme plus naturels, gagnent de plus en plus de terrain. Cependant, est-ce réellement adapté ? La question se pose autour de l’huile CBD, considérée par beaucoup comme nocive étant un cannabinoïde. Il est cependant nécessaire de noter qu’il existe des circonstances atténuantes concernant ce produit en particulier.

Le CBD aux yeux de la loi

La légalité huile de CBD est un sujet à débat qui n’est pas encore clos en ce moment. Aucun texte de loi précis n’y répond clairement et les observateurs tendent à dire que c’est légal sous certains aspects. En effet, il est nécessaire de comprendre que le CBD, dit aussi cannabidiol, n’est qu’une des multiples substances composant le plant de chanvre. C’est une substance qui n’a aucun effet psychoactif, comme le ferait le THC. C’est cette dernière, présente en grande quantité dans le cannabis, qui est nocive. Le canabidiol est accepté, sous certaines formes, comme l’huile, alors que les cannabinoïdes psychoactifs, tel le THC, sont officiellement illégaux. Ainsi, si le produit est en grande partie composé de cannabidiol et que son THC ne dépasse pas les 0,2%, il serait censé être légal. Aucun texte de loi ne dit clairement que c’est le cas, mais on peut dire, sans se tromper, qu’aucune loi ne l’interdit.

Dans quels cas le CBD peut s’utiliser ?

S’il y a une certaine forme de légalité huile de CBD, c’est parce qu’elle a des effets bénéfiques sur la santé. Contrairement à d’autres cannabinoïdes, dont le THC, le CBD n’est pas euphorisant et ne provoque aucune anxiété ni aucun effet d’addiction. L’huile de CBD est réputée pour agir sur certaines inflammations, soulager certaines douleurs et calmer les crises d’angoisse. Ses effets relaxants aident à s’endormir sans rendre « stone ». Elle est aussi connue pour être un excellent anxiolytique, aidant à sortir de certaines formes de dépression. Certaines études affirment même que l’huile CBD pourrait agir sur certaines maladies comme l’Alzheimer ou l’épilepsie. De même sur les troubles psychotiques, comme la schizophrénie ou la bipolarité.

Quel avenir pour l’huile de CBD ?

La légalité huile de CBD est encore discutable, car même si c’est assez vertueux, cela reste un cannabinoïde. L’Agence nationale du médicament s’est d’ailleurs positionnée contre son utilisation. De ce fait, le gouvernement ne se positionne ni en faveur ni contre sa légalité. Cependant, il faut noter qu’avec des règles aussi floues, l’utilisation d’huile CBD se répand de plus en plus dans l’Hexagone. À l’heure actuelle, le CBD est considéré comme étant un « complément alimentaire ». En vertu de quoi, il ne se substitue donc pas à des traitements médicamenteux, mais doit se prendre avec précaution.

Comment utiliser l’huile de CBD ?
Qu’est-ce que l’huile de CBD ?